Aller au contenu principal
ARTIC certifié ISO 9001:2015

Depuis mi-février 2018, ARTIC est certifié ISO 9001 version 2015 et vient de réussir en décembre 2017 son deuxième audit de certification, après le premier en 2014. Cet événement s’inscrit logiquement dans le droit fil du Schéma Directeur Informatique que les CERFRANCE, membres du GIE ARTIC, ont validé en septembre 2014. Ce schéma directeur fixe les cinq axes stratégiques pour les années 2014-2020 : la Satisfaction Clients, l’Efficacité du SI, le Développement Commercial, l’Innovation et l’Amélioration Continue. La Satisfaction Client, naturellement ! La Satisfaction Client, c’est l’alpha et l’oméga de la démarche Qualité. C’est le point de départ de tout, car pour rendre le service attendu, il faut savoir bien écouter ses clients, comprendre leurs métiers, celui de la comptabilité bien sûr, mais aussi tous les autres. C’est également notre finalité : rendre les services et les améliorer. C’est bien le fil directeur de la démarche Qualité. L’Efficacité du SI Elle se décline en pratique dans nos travaux quotidiens : il s’agit « tout simplement » de bien réaliser nos projets, d’assurer la disponibilité du SI, de veiller à sa cohérence, de garantir sa performance. Et c’est d’ailleurs sur cet axe-là que se trouve une grande partie des engagements de service d’ARTIC. Le Développement Commercial Ne restons pas sur notre pré carré à regarder passer les Tgv ! Pas de développement, pas d’amélioration de nos produits, pas de pérennité  non plus sans l’ambition de proposer notre SI et nos services à d’autres CERFRANCE. L’Innovation C’est là une attente très forte des CERFRANCE pour lesquels l’informatique constitue une véritable source d’amélioration de leurs services et de génération de nouvelles offres. Les CERFRANCE sont de véritables industriels, des industriels de la prestation de services. Cette dimension alliée à l’importance du réseau commercial du Réseau CERFRANCE (près de 12 000 collaborateurs et 700 agences) en fait des acteurs importants des territoires et des partenaires qui comptent pour les entreprises, en particulier pour les TPE. Pour conserver cette place et pour se développer, mettre à disposition rapidement de nouvelles technologies devient vital.  L’Amélioration Continue La démarche Qualité se veut pragmatique ; il ne s’agit pas tant de proposer ponctuellement et dans un effort surhumain des services performants que de mettre en place les outils et les procédures qui contribueront, au quotidien, à une amélioration continue de notre travail pour le bénéfice des clients

ARTIC sécurise la signature des Lettres de Mission avec eDoc

ARTIC continue de simplifier et de sécuriser le travail des Cerfrance et contribue à favoriser les échanges entre client et responsable du dossier sur les prestations de service que propose le Cerfrance. Désormais, après avoir préparé au bureau sa Lettre de Mission (LdM), le responsable du dossier (RD) client, peut lui présenter le projet de LdM, en clientèle. Après échange avec son client, le RD et en connexion directe sur le SI ARTIC, peut modifier la LdM. Après avoir généré un fichier au format pdf, le RD appelle le mécanisme de signature électronique eDoc (eDocGroup) , signe la LdM en ligne, avec son client. Côté client, plusieurs signataires sont possibles. Naturellement, le mécanisme de signature est très sécurisé : eDoc envoie un code sur le mobile de chaque signataire, à l'instar d'un achat par carte bancaire. Quelques minutes plus tard, la LdM signée est stockée automatiquement dans le dossier GED du client. Dans la nuit qui suit, la LdM signée sera rangée dans le coffre-fort électronique sécurisé auquel le client accède via Cerfrance Connect, son portail d'accès aux services du Réseau Cerfrance. Le client peut aussi récupérer aussitôt la LdM en se connectant au parapheur d'eDoc via le courriel qu'il aura reçu au moment de la signature.      

Le Cerfrance Orne fait évoluer sa Lettre de Mission

Dans le cadre de l'évolution de son offre de services, le Cerfrance Orne a demandé à ARTIC de créer une nouvelle Lettre de Mission (LdM). Capitalisant sur les réalisations effectuées pour les autres Cerfrance ARTIC, sur la base du cahier des charges de la Direction du Cerfrance Orne, a créé en un mois tout juste une nouvelle LdM parfaitement adaptée à la nouvelle offre de services du Cerfrance Orne.

Cerfrance Seine-Normandie intègre un nouveau cabinet d'E-C

Le Cerfrance Seine-Normandie a fait l’acquisition au 1er Janvier 2017 du Cabinet d’expertise comptable L&B à Croissy-sur-Seine. ARTIC a été sollicité pour intégrer le nouveau cabinet et l’adapter au système d’information du Cerfrance. Le processus d’intégration du cabinet au SI comprend plusieurs étapes. 1/ Audit du SI existant afin d’établir un plan d’actions. 2/ Chiffrage des éléments à mettre en place : serveur et équipements réseaux 3/ Commande et mise en service du lien réseau IP-VPN 4/ Etude comparative sur la téléphonie : Téléphonie sur IP versus mobiles 5/ Préparation et livraison des postes de travail 6/ Installation et configuration du serveur 7/ Mise en conformité et application des standards  du SI.   Un projet receptionné sans réserve par le Cerfrance.

Un double coeur pour le réseau ARTIC !

Pour améliorer la disponibilité du Système d’Information, doubler les alimentations électriques ou les cartes réseau des serveurs ne suffit pas. En effet, les serveurs sont connectés sur un « cœur » de réseau qui constitue un élément dont la permanence de fonctionnement est majeure pour la disponibilité du SI. Un défaut du cœur – ce qui n’était jamais arrivé ! – pouvait rendre inaccessibles les serveurs et tout accès vers l’extérieur du réseau. ARTIC a consulté 3 prestataires, avec comme pré-requis : assurer la redondance complète du cœur de réseau, permettre des connexions à 10 Gbps  pour les nouveaux serveurs et avoir une configuration évolutive. Pour des raisons de performances, d’évolutivité et d’administration homogène, ARTIC a choisi une solution s’appuyant sur 2 châssis C4506 de marque Cisco, lesquels sont vus comme un seul switch. Cette architecture assure : une haute disponibilité en cas de perte d’une carte de supervision, à condition de bien double-attacher les ressources. C’est le cas pour les serveurs le permettant ; la mise en place du doublement des attachements pour les switches d’extrémité en Fibre optique 1 Gbps sur les châssis 4506 ; la suppression des switches serveurs 2960 et l’attachement des serveurs directement sur les châssis 4506, d’où un nombre plus faible d’équipement et plus de fiabilité ; la connexion en 10 Gbps des serveurs le permettant ; la réduction importante du nombre de câbles (1 câble SFP 10 G remplace jusqu’à 5 câbles ). Les 2 nouveaux switches ont été installés dans les baies serveurs ce qui limite ainsi le câblage. La prestation s’est déroulée en plusieurs phases : préparation en atelier, mise en place des équipements dans le réseau actuel, transfert de compétences, bascule des serveurs en 10 Gbps (nouveau câblage). Un samedi de janvier 2016, l’équipe Infrastructures et Production a recâblé, identifié tous les nouveaux câbles, connecté les serveurs restants, les routeurs et le firewall et supprimé les anciens switches. Une opération qui s’est effectuée sans aucun impact pour les utilisateurs en heures ouvrées. Opération cœur de réseau réussie !